titolosottotitolo

TwitterFacebookYouTubeMailFeed RSS

L'Insurgé

L’insurgé, son vrai nom, c’est l’Homme, Qui n’est plus la bête de somme Qui n’obéit qu’à la raison Et qui marche avec confiance Car le soleil de la science Se lève rouge à l’horizon. Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé. On peut le voir en barricades Descendr’ avec les camarades, Riant, blaguant, risquant sa peau. Et sa prunelle décidée S’allum’ aux splendeurs de l’idée, Aux reflets pourprés du drapeau. Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé. Il comprend notre mèr’ aimante, La planète qui se lamente Sous le joug individuel. Il veut organiser le monde Pour que de sa mamell’ ronde Coul’ un bien-être universel. Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé. En combattant pour la Commune, Il savait que la terre est une, Qu'on ne doit pas la diviser. Que la nature est une source Et le capital une bourse Où tous ont le droit de puiser. Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé. Il revendique la machine, Et ne veut plus courber l'échine Sous la vapeur en action. Puisque l'exploiteur à main rude Fait l'instrument de servitude Un outil de rédemption. Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé. Contre la classe patronale, Il fait la guerre sociale Dont on ne verra pas la fin Tant qu'un seul pourra, sur la sphère Devenir sans rien faire Tant qu'un travailleur aura faim ! Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé. A la bourgeoisie écoeurante Il ne veut plus payer de rente Combien de milliards tous les ans ? C'est sur vous, c'est sur votre viande Qu'on dépèce un tel dividende Ouvriers, mineurs, paysans. Devant toi, misère sauvage, Devant toi, pesant esclavage, L’insurgé se dresse Le fusil chargé.

ilDeposito.org non fornisce file o audio o registrazioni dei canti presenti ma ci limitiamo a segnalare altri siti dove è possibile ascoltare e/o scaricare i canti.

Link per ascoltare e/o scaricare il canto:

Per il presente canto sono disponibili le seguenti traduzioni:

Informazioni

Canzone in onore e ricordo degli insorti della Comune di Parigi e di Auguste Blanqui, dei medesimi autori dell'Internazionale.

Indicazioni bibliografiche

Condividi

Strumenti

Scheda del canto

Anno: 
2013
Lingua:  francese
Inserito da: ilDeposito.org
Note di pubblicazione
I diritti del contenuto sono dei rispettivi autori.
Lo staff de ilDeposito.org non condivide necessariamente il contenuto, che viene inserito nell'archivio unicamente per il suo valore storico, artistico o culturale (maggiori informazioni).

Newsletter

La Storia Cantata

L M M G V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31